• Trouvez votre terrain à batir

Budget: De à

Comparer les annonces

Choisir un constructeur n’est pas chose aisé. On peut être tenté de se contenter du bouche à oreille, d’entrer dans une agence que l’on croise régulièrement ou encore de  cliquer sur un site internet…

Aucune de ces méthodes n’est mauvaise…mais aucune n’est infaillible. Et même si le commercial semble “super”, la confiance n’exclut pas le contrôle.

Nous vous donnons donc quelques conseils pour ne pas faire le mauvais choix !

Santé financière du constructeur

banniere

Bien que vous soyez assurés de voir votre maison achevée en signant via un contrat de construction de maisons individuelles, il est toujours problématique de devoir faire appel à ces garanties. Nous ne pouvons donc que vous conseiller de vérifier la santé financière de votre constructeur. Si votre constructeur ne dépose pas ses comptes ou refuse de vous en parler, ce n’est pas bon signe. Vous pouvez également demander au constructeur qui sont ses garants et les interroger. Plus les primes d’assurances payées sont faibles, plus le constructeur est réputé fiable (faible taux de sinistre et bonne santé financière).

Pour vérifier la santé de votre constructeur, n’hésitez pas à vous rendre sur des sites d’information financière comme Societe.com ou Verif.com .

Un constructeur qui ne publie pas ses comptes = Mauvais signe

Garanties offertes

Le garant est le reflet de la santé de votre constructeur. Plus le garant est connu, plus vous avez de chance de traiter avec un constructeur de qualité.

CGIBat, FFB, SMABTP, AXA, MMA,…ce sont des noms qui vous parlent et c’est une bonne chose.

Un constructeur qui vous parlerait d’un courtier ou d’un garant étranger = fuyez. L’année 2018 a d’ailleurs révélé au public le problème de ces garants étrangers fragiles. Plusieurs d’entres eux ont fait faillite laissant de nombreux clients sans recours.

Parmi les points de vigilance, n’hésitez pas à demander à votre constructeur combien de chantiers il a en cours…et combien d’ouvertures son garant lui autorise. Certains constructeurs fragiles ont en effet des restriction de leur garant et ne peuvent ouvrir que  X chantiers en même temps. c’est à dire qu’il vous faudra parfois attendre qu’un chantier soit livré pour que votre constructeur ouvre le votre. Ca commence mal !

Demandez impérativement les attestations d’assurance à votre constructeur avant de signer quoi que ce soit et n’hésitez pas à appeler le siège de l’assureur pour vérifier que le document est un vrai !

Notoriété du constructeur

De fait, vous aurez plus confiance en un constructeur qui a pignon sur rue et dont vous aurez entendu parler.  Un constructeur qui vient de s’installer n’est pas forcément mauvais mais l’heure est plus à la concentration entreprises qu’à l’ouverture de nouvelles sociétés.

Soyez donc très vigilants si vous voyez un nouveau constructeur, surtout s’il casse les prix. Vérifiez son histoire, son dirigeant (le signataire est il la personne renseignée sur le kbis ?). Certains gérants, après avoir fait faillite, ouvrent une nouvelle société. Autant éviter de passer par eux !

L’appartenance d’un petit constructeur à un grand groupe est un gage de qualité et d’assurance pour votre construction.

L’ancienneté, le nombre de maisons réalisées sont ainsi des éléments à prendre en considération. Si vous avez la chance de pouvoir être parrainé par un ancien client, c’est aussi un élément de choix !

 

Avis constructeur : avis internet et notes

En admettant que les avis que l’on peut trouver sur internet soient de vrais avis ( on peut avoir de bons avis venant du constructeur ou de mauvais avis venant de concurrents), il faut être méfiant. En effet, les gens non satisfait seront les premiers à faire parler d’eux alors que les clients satisfaits ne le feront que rarement.  Par ailleurs, si le constructeur que vous considérez réalise plus de 1000 maisons par an, il est normal de trouver plus d’avis négatifs que pour un constructeur qui en fait 20.
N’oubliez pas par ailleurs que la construction d’une maison est un projet de longue haleine et le projet d’une vie pour de nombreux ménages. Nombreux sont ceux qui sont impatients ( d’ou les fréquentes remarques « mon chantier est bloqué ») ou anxieux (« ont ils bien posé la charpente »?) et surtout exigeant (« mon conducteur de travaux ne répond jamais »). La construction et la gestion de tous les corps de métier est un métier complexe et il existe toujours des impondérables. Certains clients laissent donc des messages d’inquiétude durant la construction et , ces messages restants, il est difficile de savoir si le client est finalement satisfait, ce qui est l’essentiel.
N’oubliez jamais qu’il peut toujours y avoir des problèmes sur un chantier ou à la réception mais que l’essentiel est que votre maison soit bien finie, en temps et en heure, sans dépassement de coût et que vous vous y sentiez bien.
Le nombre sinistres ou la visite de chantiers finis (portes ouvertes, anciens clients,..) sont donc les principaux points à regarder.

 

Aprioris et choix du constructeur

Comme toujours, certains à priori peuvent être nos pires ennemis. Et les mauvais commerciaux essaient toujours de vous en souffler afin de casser la concurrence.

On a ainsi pu entendre des commerciaux dire :

– « Ne passez pas par eux, c’est un grand groupe, vous aurez une maison industrielle » = FAUX

La plupart des grands groupes ( Babeau Seguin, Maisons France Confort) s’appuient sur des sociétés régionales qui leur appartiennent et construisent leur maison de façon traditionnelle comme les autres.

-« C’est un grand groupe donc c’est plus cher »

– FAUX, là encore. Les grands groupes négocient mieux leurs achats et peuvent donc offrir des matériaux ou équipements souvent supérieurs.N’écoutez donc pas tout ce que l’on vous dit et réfléchissez..

Découvrez nos constructeurs recommandés